POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

L’éternel Valéry Giscard d’Estaing dit Adieu à la France

Il avait déjà été mort lors de son départ de l’lysée et sa spectaculaire mise en scène un 19 mai 1981. Un long silence avant le fameux « Au revoir ! ». Quittant ensuite la pièce par la porte du fond, puis la chaise vide au son de La Marseillaise. « Je ferai en sorte de me tenir à la disposition de mon pays en espérant que « la Providence veille sur la France » avait-il affirmé ce soir là.

Hospitalisé depuis la mi-novembre, l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing a dit cette fois -ci Adieu à la France. L’ancien chef de l’État de 1974 à 1981, décédé des suites de la Covid-19. En septembre dernier il avait déjà été hospitalisé pour « une légère infection aux poumons ».
Valéry Giscard d’Estaing a été le plus jeune président de la Ve République lorsqu’il a été élu.
Il se voulait l’incarnation d’une modernité triomphante, issue du centre-droit libéral. Il avait à peine 48 ans lorsqu’il est élu président en 1974, battant François Mitterrand.

Son élection fait souffler un vent de liberté sur le pays, après les années De Gaulle et Pompidou. Le nouveau président ajoute un style inédit. Il s’affiche volontiers au ski ou sur un terrain de football.
Le 10 mai 1981, il échoue à se faire réélire face à François Mitterrand, qui recueille plus d’un million de voix de plus que lui.

« Immortel » depuis le 11 décembre 2003, date de son élection à l’Académie française, Valéry Giscard d’Estaing s’était prémuni de longue date contre l’inéluctable et ultime sortie, finalement survenue mercredi 2 décembre à l’âge de 94 ans. La seule qu’il savait ne pouvoir entièremen maîtriser.
D’après l’Agence France Presse, « conformément à sa volonté, ses obsèques se dérouleront dans la plus stricte intimité familiale ».