POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Pour le Crédif, le 8 mars c’est tous les jours

 

A l’origine, la date du 8 mars est consacrée à la lutte pour les droits des femmes. Cette journée est souvent mal comprise, notamment par ceux qui souhaitent une « joyeuse fête de la femme », avec une rose rouge ou une boîte de chocolat.

Instituée par l’Organisation des Nations unies, la  » journée internationale des femmes »  est célébrée depuis dans de nombreux pays dont la Tunisie, le 8 mars de chaque année. Mais Il y est de ces institutions tunisiennes tel le Centre des Recherches, d’études, de documentation et d’information sur la Femme « Crédif »,  qui ne restent pas les bras croisés en attendant la célèbre journée.

Cette institution se bat tous les jours pour la cause de la femme. Les rencontres, les conférences, les enquêtes, les actions,  les ouvrages de grande qualité,  contenus et contenants en sont une preuve vivante. Durant 2020, Nejla Allani, la présidente actuelle est tel ce veilleur de toutes les études, les textes, les écrits qui ont afflués durant « 16 jours et tous les jours ». Des fiches techniques pour la mise en place d’une stratégie nationale de production d’indicateurs spécifiques aux violences faites aux femmes : mise en œuvre et mise en place ont été réalisées.

« La violence fondée sur le genre dans l’espace public en Tunisie » a engagé le Crédif avec l’appui des Nations unis pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Il est également de ces enquêtes qualitatives sur les services de prise en charge des femmes victimes auprès des prestataires de services et usagers, montrent d’une manière spectaculaire l’ampleur du phénomène traînant depuis des années.

Les violences faites aux adolescentes et la réponse à leurs besoins en termes de service n’ont pas été négligées par le Crédif. Des recherches scientifiques réalisées à l’échelle nationale aussi bien dans l’espace public que privé ont mis également en évidence le phénomène et la complexité de ses dimensions.

Un hommage aux femmes pionnières illustres de notre histoire tunisienne, a été répertorié dans une élégante pochette, comme une cerise sur le gâteau du Crédif.