POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le Crédif met en lumière les mille et une nuits des cent et une femmes

Partant de ses missions en tant qu’institution dédiée à la recherche, la documentation et dans la continuité de l’initiative de la réédition du livre « Chahirat » de l’historien Hassen Hosni Abdelwaheb amorcée à l’occasion des festivités de son trentième anniversaire, le Centre de recherches, d’ études, de documentation et d’information sur la Femme, frappe fort en ce 13 août 2021.   En effet, le  premier support encyclopédique est né. Il s’agit de  L’encyclopédie des femmes tunisiennes : Cent et une femmes !

Une louable initiative très importante réalisée par le CREDIF dans l’objectif d’enrichir le paysage intellectuel et académique, de contribuer à l’ancrage de la culture de la reconnaissance envers la contribution et l’apport des tunisiennes, chacune dans son domaine. Il s’agit aussi surtout de   sauvegarder la mémoire féminine à travers l’élaboration d’un document scientifique de référence. Cet ouvrage qui enrichira le patrimoine de l’histoire des tunisienne, sera mis à la disposition des chercheurs, des étudiants et des jeunes.

Les femmes de l’encyclopédie

L’encyclopédie comporte 101 personnages féminins présentés par ordre alphabétique. Ces personnages font partie de l’histoire de la Tunisie, de son époque antique jusqu’à nos jours. Des femmes aux parcours accomplis, qui ne sont plus parmi nous et dont l’histoire mérite d’être écrite. En plus de la présentation des personnages féminins, cette exceptionnelle encyclopédie comporte les portraits artistiques de quelques-unes.

L’encyclopédie a été réalisée grâce à l’apport d’un comité scientifique composé de compétences universitaires tunisiennes issues de divers bords.

Une soixantaine de professeurs universitaires, spécialistes dans divers domaines, reconnus et confirmés sur le plan national et international ont participé et consolidé ce travail.

 

Nejla Allani, présidente du Crédif affirme qu’il s’agit surtout de contribuer à la sauvegarde de la mémoire féminine,  capitaliser l’expérience tunisienne et arabe en matière d’élaboration des encyclopédies et de celles dédiées aux figures féminines pionnières. L’encyclopédie s’est articulée autour de différents axes à savoir la littérature et les arts,  la civilisation et l’Histoire, les sciences expérimentales et médicales, les sciences sociales et juridiques sans oublier l’engagement et le militantisme politique féminins. »

Un véritable hommage a été rendu aux femmes figures féminines et qui tombe à pic avec la célébration de la fête nationale de la femme.Un vibrant hommages à toutes les femmes, aux leaders en matière de science de culture, d’art, de militantisme et d’engagement.

Merci au Crédif d’avoir réussi à mettre en lumière, les oubliées de la mémoire, celles qui n’ont pas eu droit à la reconnaissance et à l’Histoire.

« La symbolique du titre  Cent et une femmes,  renvoie à une  approche qui n’est ni restrictive, ni limitative, ni élitiste mais plutôt inclusive et ouverte. le contenu de l’encyclopédie sera décliné en formats et supports variés afin de présenter également les icônes féminines de la Tunisie au grand public.

Il est à noter que la réalisation de cette encyclopédie a été annoncée aussi à l’occasion des festivités du trentième anniversaire du CREDIF, à l’occasion de la réédition du livre « Chahirat » de l’historien Hassen Hosni Abdelwaheb et le 13 août en est la cerise sur le gâteau !