POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La Tunisie leader d’un produit cosmétique grâce aux femmes

 

L’huile de pépins de figue de barbarie bio tunisienne est un véritable élixir de jouvence. Les bienfaits de ce produit très prisé ont déjà été prouvés par plusieurs études cliniques. Devenu désormais le nouveau produit phare de la cosmétique tunisienne, cette précieuse huile ne cesse de gagner en notoriété. Elixir de beauté naturelle, certifiée biologique est devenue une nouvelle alternative aux ingrédients actifs commercialisés sur le marché.

C’est dans  le cadre du programme de promotion « Organic Cactus Seed Oil-Origin Tunisia »,  une exposition-vente de produits à base d’huile de pépins de figue de barbarie bio a eu lieu dernièrement au centre commercial Azur City à Tunis.

Il s(agit d’un programme national  lancé il y a quelques années et se base sur un partenariat public-privé entre le Ministère de l’Agriculture, le CEPEX et les entreprises du secteur regroupées au sein de l’Association nationale de développement du cactus (ANADEC ) avec l’appui du projet PAMPAT 2 (Projet d’accès aux marchés des produits agroalimentaires et de terroir) mis en œuvre par l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et financé par le Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse (SECO).

 

Le programme de promotion sectoriel « Organic Cactus Seed Oil-Origin Tunisia » est le seul dans son genre pour le secteur cosmétique tunisien.  Il vise à augmenter les ventes locales et internationales des produits à haute valeur ajoutée issus du cactus et à mettre en avant l’image du made in Tunisia.

Au cours de cette manifestation, 13 entreprises tunisiennes ont présenté leurs gammes de produits à base de cette si bénéfique huile, tels que des sérums, crèmes, shampoing ou encore des savons. Les visiteurs d’Azur City auront désormais l’opportunité de découvrir une huile de jouvence riche en antioxydants et d’acheter des produits de cette gamme diversifiée. Nous avons eu l’occasion déjà de discuter avec la belle Mériem Ben Hussein sur cet élixir de jouvence et nous avons noté qu’elle en était une adepte. Sa présence remarquée et remarquable  lors de l’exposition de ce produit en est une autre preuve. Est-ce le secret de sa jolie peau satinée ?

Une importante étude clinique réalisée en 2020 avec l’appui du projet PAMPAT a prouvé tous les bienfaits de cet or liquide national. Les tests cliniques réalisés auprès dans un laboratoire de renommée internationale ont ciblé une soixantaine de femmes de 45 à 65 ans, ayant différents types de peaux : normales, sèches, grasses ou mixtes et présentant certaines imperfections (cernes, rides, ridules, tâches, peau relâchée…).

Au bout de 28 jours, les résultats ont démontré que ces femmes avaient une peau  beaucoup plus nourrie, plus ferme et plus lisse. Leurs visages étaient miraculeusement plus lumineux avec une réduction visible des rides et cernes.  Dans 100% des cas observés, les femmes présentaient une diminution de la pigmentation des tâches.

Ainsi, avec des effets anti-rides, anti tâches, anti-cernes, effet raffermissant, lissant et éclaircissant, l’huile de pépins de figue de barbarie est un véritable produit d’exception aux vertus bien prouvées. Ces effets sont imputables à la richesse de ses composants tels la vitamine E (antioxydant par excellence) et l’oméga 6 (acide linoléique qui apporte souplesse et élasticité à la peau).

L’efficacité des composants actifs résulte d’un soin particulier apporté à la production de cette huile en Tunisie à savoir la maturité des figues de barbarie biologiques, les conditions de séchage des pépins, les techniques d’extraction, de purification et de filtration de l’huile, ainsi que de stockage et de conservation.

Il est à noter que pour obtenir 1 litre d’huile, il faut 30 kilos de pépins soit une tonne de figues de barbarie. Un pépin ne contient que 5% d’huile, après une extraction mécanique à froid sans solvants, ce qui explique à quel point ce produit est si rare et surtout si précieux.

La filière économique qui s’est installée en Tunisie au cours des dernières années autour de l’huile de pépins de figue de barbarie comme produit phare, représente aujourd’hui une très importante source de développement socioéconomique. Les exportations  ont évolué de 50% entre 2019 et 2021, pour atteindre 1 million d’Euros grâce à une forte demande sur les marchés mondiaux. L’industrie de l’huile de pépins de figue de barbarie bio tunisienne connait déjà une progression impressionnante.

En 2021, 55 entreprises tunisiennes opéraient dans ce secteur, contre 5 en 2014. Nous pouvons affirmer aujourd’hui, que le boom expérimenté par cette filière est surtout dû aux femmes et pas seulement parce qu’elles représentent la clientèle principalement ciblée.  Une partie significative des nouvelles entreprises est effectivement gérée par des cheffes d’entreprises dont la majorité de la main d’œuvre est féminine.

En vue de positionner la Tunisie comme pays leader de la production d’huile de pépins de figue de barbarie et afin de garantir une qualité standardisée optimale de ce produit cosmétique très prisé, l’Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle (INNORPI) a publié la norme tunisienne relative à l’huile de pépins de figue de barbarie sous le code NT: 118.152 (2021). La Tunisie est devenue ainsi le premier et seul pays au monde à standardiser les caractéristiques de cette huile, ce qui traduit toute l’importance accordée à ce secteur stratégique. D’ailleurs, la Tunisie qui possède une véritable source de richesse avec 600 mille hectares de figuiers de barbarie et un rendement moyen de 4 tonnes /ha de produits frais, est placé premier pays au monde concernant la production certifiée biologique des figues de barbarie selon l’Agence Bio.

Aujourd’hui, l’industrie de l’huile de pépins de figue de barbarie tunisienne a bénéficié d’énormes investissements. Au cours des quatre dernières années, ils ont dépassé plus de 4 millions d’euros, ce qui a permis d’ailleurs de diversifier la gamme de produits à base de figue de barbarie avec des shampooings, crèmes, savons, sérums… et de  s’étendre au secteur agroalimentaire avec du vinaigre, miel, sirop … et également parapharmaceutiques ou une large gamme de compléments alimentaires intègre principalement la poudre de raquette.

Un millier d’emplois dans la filière industrielle, selon l’ONUDI est déjà réalisée. Une filière naissante qui a le vent en poupe avec un bel  avenir en terme de développement régional d’une part et de création d’opportunités d’innovations et d’exportations de produits à forte valeur ajoutée d’autre part.

La  Tunisie vient de se doter  d’un produit phare stratégique !