POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisie : Quand les femmes transforment les villes

 

Comment seraient nos villes si elles étaient développées et conçues par des femmes ? Ce serait « des villes inclusives, où les femmes peuvent poursuivre leurs rêves et pratiquer leurs droits comme citoyennes égales », avait affirmé Giulia Maci, cheffe du programme Cities for Women de Cities Alliance*, lors de l’inauguration de l’exposition « Quand les femmes transforment les villes ».

En ce début de juin 2022, l’institut français de Tunisie a accueilli une exposition mettant en avant le rôle vital des femmes au sein des villes tunisiennes. Le vernissage a eu lieu en présence de Giulia Maci, cheffe du programme Cities for Women de Cities Alliance, Hubert Tardy-Joubert, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle et Directeur de l’Institut Français de Tunisie, Dalenda Larguèche, professeure d’histoire et d’études de genre à l’Université de Manouba et plusieurs autres  acteurs de la société civile. L’exposition organisée conjointement par Cities Alliances et l’IFT a montré, avec des photos, des vidéos et des témoignages, l’évolution des cités avec et à travers le regard de femmes. Les projets présentés ont impliqué 400 femmes au cours des deux dernières années.

L’exposition invite à un voyage à travers les villes tunisiennes pour découvrir les réalités des tunisiennes, mais également aussi leurs espoirs et les opportunités que les villes sensibles au genre peuvent faire fleurir. Les différents témoignages exposés  prouvent que lorsque les villes sont conçues par et avec des femmes, elles sont plus inclusives et plus féministes.

«  Ma fille a travaillé pendant 7 ans à Bab Bhar. Son père et moi sommes allés la retrouver tous les jours après le travail pour la raccompagner à la maison. Nous ne voulions pas qu’elle soit seule dans ces ruelles étroites et sombres durant la nuit. Nous entendons beaucoup d’histoires sur la drogue et le harcèlement qui rendent les rues risquées, en particulier pour les enfants », un extrait d’un des témoignages exposés.

Le principal constat est que malgré les efforts, il reste encore beaucoup à faire pour rendre les espaces plus adaptés aux femmes. Pour autonomiser les femmes de la médina, Cities Alliances et la municipalité de Tunis ont mis en œuvre « Femmedina », un projet financé par USAID. Cette initiative, qui a débuté en décembre 2020, utilise des outils participatifs qui favorisent l’engagement effectif des femmes dans la planification et la gouvernance des villes, y compris les audits sur la  sécurité, la mise en place de promenades pour femmes  ou les cartographies des communautés.

Le projet « Amélioration de l’intégration de l’approche genre dans les politiques publiques de la municipalité de Béja et Médenine » en partenariat avec « Aswat Nissa » et Heinrich Böll Tunis a accompagné les deux municipalités pour renforcer l’intégration du genre dans la gouvernance urbaine. Les composantes de ce projet étaient concentrées sur le leadership féminin dans les municipalités, la communication politique et la budgétisation sensible au genre. Pour sensibiliser à la violence envers les femmes dans le pays, une rue de Médenine a été  même transformée par des jeunes artistes locaux.

L’engagement et le leadership des femmes dans les affaires entrepreneuriales, économiques, socioculturelles et politiques est un important potentiel inexploité de la Tunisie pour un développement inclusif, encore plus dans les régions intérieures. Dans un partenariat entre autorités locales et régionales, secteur privé et société civile, les projets « IN-City » à Kairouan et « Jendoubian Act » à Jendouba, ont  développé des mécanismes et des opportunités pour renforcer l’autonomisation et l’entrepreneuriat des femmes migrants dans les villes intérieures. Dans ce cadre, le marché artisanal « Orient Bazar » a été lancé comme espace entrepreneurial pour les artisans à côté de l’une des anciennes portes d’entrée de la Médina de Kairouan.

 

 

*Cities Alliance est un partenariat global qui lutte contre la pauvreté et soutient le développement durable des villes. L’organisation, une entité de l’UNOPS, regroupe 23 membres dont des organisations multilatérales, des gouvernements, des réseaux de villes et d’autorités locales et des organisations de la société civile. Cities Alliance envisage un monde où toutes les femmes et les filles peuvent vivre dans des villes et des communautés inclusives et équitables. Avec le programme mondial Cities for Women, il vise à accroître l’engagement des filles et des femmes dans le développement urbain et la gouvernance, et à aider les villes à développer des zones urbaines plus sensibles au genre et inclusives qui répondent aux besoins de chacun.

L’exposition est ouverte au public, à l’institut français de Tunis,  jusqu’au 14 juin 2022.