« Le PAFCIC » est un congrès de cardiologie interventionnelle fondé en 2000 par les professeurs Mohamed Ben Farhat et Habib Gamra, deux cardiologues tunisiens. Ce congrès a vu le jour à Monastir et se tenait durant les premières années en Tunisie.

De succès en succès, il s’est étendu comme une traînée de poudre du Maghreb à toute l’Afrique. Il a déjà été tenu au Maroc, au Sénégal, au Soudan… Cette année, il vient d’avoir lieu à Nairobi, du 17 au 20 octobre 2018.

Sous l’égide de la Société Tunisienne de Cardiologie et de Chirurgie Cardio Vasculaire et celui de la société Panafricaine de Cardiologie, le programme scientifique s’est basé cette année sur des transmissions directes, de cinq centres internationaux (Los Angeles, Toulouse, Londres, Jeddah et Nairobi) ainsi que des sessions interactives.

Les efforts continus des professeurs Gamra, Ben Farhat, de leur équipe, des organisateurs Kenyans avec le soutien des confrères tunisiens, africains, pays frères et amis, ont fait que ce congrès soit un véritable succès. La pertinence des communications des analyses et du débat ont impressionnés tant sur le plan scientifique que social.

L’année prochaine, ce congrès sera certes encore plus remarqué et remarquable, car il fêtera son 20ème anniversaire. Il sera célébré bien évidement là où il est né, à Monastir en présence des pères fondateurs, Mohamed Ben Farhat et Habib Gamra. Hommage à eux!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.