POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Des opportunités équitables au profit des femmes en Tunisie

Le projet est mis en œuvre particulièrement dans le gouvernorat de la Manouba et ce, en étroite coopération avec le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle,  notamment la Direction Régionale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Le Comité de Pilotage, instance de gouvernance nationale du projet, a réuni Rim Ben Slimane, Cheffe du Projet ETOFE représentante de l’Office National des Emplois Qualifiés, les représentants des Ministères de la Femme, Famille et des Séniors et celui des Finances, de l’Agence Nationale de l’Emploi et du Travail Indépendant, du Ministère de la Jeunesse et des Sports et de l’Intégration Professionnelle, de l’UGTT, l’UTAP et l’UTICA-CNFCE et Amira Ben Othman, Coordinatrice du projet à l’OIT.

Cette réunion a été l’occasion de revenir sur les prinicpaux résultats atteints, à savoir :

  • L’amélioration de la réflexion sur l’implication de la perspective genre dans les politiques budgétaires d’investissment, à travers une étude concertée sur les réformes fiscales en faveur d’une meilleure employabilité notamment des femmes.
  • Une amélioration des services publics de l’emploi à travers la collaboration à la mise en œuvre du Système Management Qualité, dans les bureaux de l’emploi de la Manouba, en coopération avec le projet EDJEF-OIT.
  • L’appui à 44 petites et moyennes entreprises féminines dans le gouvernorat de Manouba, à travers un appui en équipement-installation et un parcours de renforcement des compétences, notamment dans les domaines suivants : élaboration du plan d’affaire, éducation financière, santé et sécurité au travail, protection sociale, marketing, relation client, appui à la commercialisation avec le site marchand san3etna.com.

Le processus d’accompagnement s’est effectué en coopération avec les partenaires d’éxecution Taysir-ONG-IMF.

La consolidation des compétences des prestataires de services à l’entrepreneuriat féminin dans le gouvernorat de Manouba, par un cursus de formations de formateurs sur les outils de développement de l’entrepreneuriat féminin de l’OIT (WED-OIT), en l’occurrence les outils Get Ahead et Germe.

Le débat suivant la présentation des résultats par Amira Ben Othman, a mis en évidence les bonnes pratiques, surtout liées à l’approche participative inter-acteurs, en démontrant son impact dans la réponse aux besoins des bénéficiaires et à leur attente. L’importance de l’accompagnement post-création et d’appui à la commercialisation des produits a également été fortement souligné.

Le projet ETOFE, a ainsi permis de mettre en lumière une bonne concertation entre les structures régionales des institutions gouvernementales, sous la présidence de la Direction Régionale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, en assurant l’implication des partenaires sociaux (UGTT-UTICA-UTAP), notamment dans le développement des activités du projet à l’échelle du gouvernorat de la Manouba, et a fortement contribué à l’atteinte des résultats du projet.