POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Une américaine dévoile son jardin secret dans l’espace Saladin

 

Elle est née à Santa Monica en Californie avec sans doute un pinceau dans la main ! C’est alors qu’elle évolue à Los Angeles et à l’Institut des beaux Art à San Francisco. Dans les années 80 elle s’installe  à Paris où elle travaille dans de célèbres ateliers. Les années 90 sont couronnées par la naissance de son propre atelier dans la ville française des lumières. Elle fait la connaissance d’un beau tunisien et c’est le coup de foudre pour Marouane qui deviendra son époux.

Elle choisit alors de s’installer définitivement à Hammamet où elle installe son nouvel atelier. Elle c’est la célèbre Jo Ann Morning, la plus tunisienne des américaines  qui s’exprime encore et toujours à travers ses œuvres  uniques aussi bien par la technique que dans ses procédés artistiques aussi différents et variés :

peinture, taille douce et décoration. Ses œuvres ont déjà été exposées dans le monde entier : aux Etats Unis, à Londres, à Berlin, en Macédoine, en Roumanie, au Japon, en Corée du Sud, en Turquie, en Egypte au Maroc et bien évidemment en Tunisie. Ses ouvres figurent aujourd’hui dans d’importantes collections privées internationales. Jo Ann Morning fait également partie de la FTAP et de l’UATP en Tunisie.

Son dernier cru est exposé dans l’espace Saladin à Sidi Bousaid. Le thème est aussi estival que parfumé par son intitulé « Jardin des Rêves ». Une nature aux mille détails éternisée dans les tableaux fleuris infiniment inspirants pour l’artiste.  C’est comme si ses toiles devenaient  le témoin privilégié de la beauté d’un monde naturel préservé dans ses œuvres.

 

Jo Ann sait si bien mettre  en lumière la beauté naturelle saisissante de la végétation en créant une illusion d’un paysage infini où la pureté des couleurs, la beauté naturelle est restée vierge avant une quelconque  intervention humaine.

L’artiste met en valeur la magie de la nature. Elle se concentre sur une petite plante qui a commencé sa croissance au milieu d’un sol forestier. La lumière qui se disperse au travers les arbres ou les fleurs illumine incroyablement l’œuvre. Il en résulte une ambiance envoûtante. Mais en fin de compte, l’artiste diffuse un message d’espoir dans une nature dansante par ces corps qui surgissent de la végétation.

Des dizaines d’œuvres  mettent à l’honneur les éléments naturels et leur beauté. C’est comme si Jo Ann a  réussi à illustrer également cette beauté tout en sensibilisant le public au respect de notre planète.

Cette exceptionnelle exposition qui a commencé le 19 juin se poursuit encore jusqu’aux 30 juin 2021.